J’ai cassé ma tirelire.

Résultat, je vous présente ma toute première paire de lunettes de soleil. Je veux dire… j’ai déjà eu des lunettes de soleil… 20€ chez Carrouf, choisies en 10 secondes chrono il y a de ça 15 ans, tellement nases que lorsque je les enfile je me tape des maux de tête démentiels…pas top quoi. Mais, cette fois ce sont de vraies lunettes qui chouchoutent mes yeux et qui m’habillent mieux qu’une robe haute-couture.

Elles sont trop bien.

Remarquez, heureusement parce qu’avant de me décider j’ai essayé au moins 200 modèles dans une trentaine de boutiques différentes : grand, petit, cerclé, noir, rose, marron… jusqu’à tomber sur cette paire, dessinée tout exprès pour mon visage. Pile, poil. Parfaite.

 

Enfin presque parfaite.

Ça n’existe pas - à ma connaissance en tous cas - mais cette paire de lunettes aurait été vraiment parfaite si, au moins, les montures avaient été en plastique recyclé. Ou, si je pouvais être sûre que les petites mains qui l’ont produite vivent honorablement du fruit de leur labeur (je ne sais même pas si il y en a, en vérité. Les lunettes sont-elles assemblées par des petites mains ou par des petites pinces robotisées ? J’opterai plutôt pour les petites mains, mais bon… ).

-

Edit : les lunettes éco-friendly existent bel et bien ! Voir mon article sur le sujet => www.les-pieds-dans-la-toile.fr/2010/09/lunettes-ecologiques